Benoît Barraqué

36 ans
Chef d’équipe informatique (Banque)

Je suis parti de France en 2011 pour suivre ma conjointe à Hong Kong. Après 3 années passées là-bas, nous sommes venus nous installer à Singapour. C’est ici que sont nés nos deux enfants.

L’expatriation dans un contexte de vie de famille, m’a permis de me rendre compte des particularités et des contraintes que peut rencontrer notre communauté au quotidien (frais de scolarités, langue anglaise, chinoise etc..). Même si parfois le besoin de se retrouver un peu “chez soi” autour de notre gastronomie, de notre culture existe, la richesse de l’expatriation l’emporte: environnement multiculturel, opportunités professionnelles plus nombreuses, possibilité de découvrir des horizons différents au gré des voyages, système éducatif bilingue, environnement riche et sécure, etc. Quelle chance d’être dans un pays qui permet d’envisager un avenir serein et de s’épanouir ! Et ce même s’il arrive que les simples démarches du quotidien semblent à première vue plus compliquées.

J’ai également participé pendant 1 an en tant que bénévole à l’association Pour un sourire d’Enfant (PSE) de Singapour pour faire connaitre cette association, collecter des fonds afin d’aider cette population fragile du Cambodge.

Aujourd’hui, j’espère pouvoir apporter mon expérience personnelle, ma connaissance des défis quotidiens et des particularités de la cité-Etat mais aussi ma capacité d’écoute au service des Francais de Singapour. Je pense également apporter ma sensibilité et mon humble experience sur les sujets liés au développement durable.

Curieux de voir que l’on peut consommer différemment, plus durablement, et soucieux d’en faire profiter les autres tout en continuant d’apprendre j’essaie d’appliquer ces changements dans mon quotidien mais aussi en dehors de mon foyer (création d’une “Green team” au sein de mon entreprise par exemple). Certains sujets ne sont sans doute pas remontés au bon niveau pour y trouver des solutions concrètes et aider nos compatriotes dans la vie de tous les jours. Comprendre les attentes et à la fois être le porte-voix des Français expatriés à Singapour est une autre façon pour moi d’être moteur des changements souhaités par notre communauté.